Boulevard de la République, B.P.1142 (+253) 21 35 77 75 (+253) 21 25 01 44 ccomptes@intnet.dj Dimanche à Jeudi : 8h -17h

ACTUALITES

PLAN STRATEGIQUE

FORMATION

  • Formation au niveau national
  • Formation au niveau international

EVENEMENTS

  • Dimanche 9 avril 2017 : Atelier de présentation du Rapport Public Général 2017

NOS PARTENAIRES

  

 

Historique

À Djibouti la création d’une juridiction financière a été prévue dans un premier temps par la Constitution de 1992 comme une structure dépendante de la Cour suprême. Ensuite, elle a été créée par la loi n°136/AN/97/3ème L du 02 juillet 1997, modifiée et complétée par la loi n°122/AN/01/4ème L du 1er avril 2001 .


Dès l’année 2008, une réforme a été entamée dans le cadre de la transformation de la juridiction financière en une Cour des comptes indépendante. En effet, la loi n°215/AN/08/5eme L de janvier 2008 portant sur la révision de la Constitution a transformé la CCDB et la érigé en Cour des comptes. Elle dispose désormais d’une autonomie institutionnelle mais également financière par l’inscription d’une ligne budgétaire au titre IV du budget de l’Etat. En 2013, l’organisation et le fonctionnement de la Cour des comptes a été créé par la loi n°17/AN/13/7ème L. Actuellement, la Cour des comptes est régit par la loi N°140/AN/16/7ème L du 23 Juin 2016.

La Cour des comptes est une institution supérieure de contrôle indépendante et performante capable de promouvoir la transparence et la responsabilité dans la gestion des ressources publiques. Cette jeune institution tient également à contribuer à l’amélioration de la gouvernance publique en agissant contre la mauvaise gestion et la corruption en collaboration avec les autres organes de contrôle. De ce fait, la Cour s’engage à œuvrer constamment à la préservation des deniers publics.